Chevenement

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 29/11/2021

Colloque organisé par la Fondation Res Publica, le mardi 7 décembre 2021 de 18h à 21h, à la Maison de la Chimie.

Avec les interventions de :

- Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, président de HV Conseil, auteur de Dictionnaire amoureux de la géopolitique (Plon, 2021) ;
- Bruno Tertrais, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique, auteur de Le choc démographique (Odile Jacob, 2020) ;
- Jean-Dominique Merchet, journaliste, correspondant diplomatique et défense de L'Opinion ;
- et Jean-Pierre Chevènement, ministre d'État, fondateur et président d'honneur de la Fondation Res Publica.

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 17/11/2021

Hommage de Jean-Pierre Chevènement

Monsieur le vice-président du Conseil d’État, mesdames et messieurs les présidents et membres du Conseil d’État, chers enfants, parents, proches, chers amis de Jacques Fournier, mesdames et messieurs,

Si Jacques Fournier n’avait pas eu naturellement dans le sang l’esprit militant, nous ne nous serions pas rencontrés. C’était dans les Hauts-de-Seine, à peu près au milieu des années 70. Jacques à l’époque animait un groupement d’action municipale. Cela correspondait à l’air du temps qui renvoyait à l’autonomie, ce qu’on appelait l’autogestion, l’idée que les gens doivent se prendre en mains eux-mêmes. Pour Jacques Fournier il était important d’être non pas seulement un fonctionnaire scrupuleux au service de l’intérêt général, mais aussi de prendre parti sur la manière dont celui-ci se définissait. Il fallait entrer dans le débat public, être pleinement un citoyen en étant un militant. Ce mot n’avait rien de péjoratif et ne l’empêchait pas d’être un homme absolument rigoureux, auquel on ne peut pas faire un procès d’esprit partisan parce que Jacques était l’intégrité même. Il écoutait toujours les arguments et puis répondait, et il donnait une grande leçon à tous ceux qui, plus jeunes – comme moi, nous avions une dizaine d’années de différence d’âge –, respectaient déjà en lui l’ancien élève de l’ENA bien sûr mais aussi le Maître des requêtes au Conseil d’État et le Commissaire du gouvernement respecté qu’il était peut-être déjà à cette époque-là.

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 16/11/2021

Colloque organisé par la Fondation Res Publica, le mercredi 24 novembre 2021 de 18h à 21h, à la Maison de la Chimie.

Avec les interventions de :

- Marie-Françoise Bechtel, présidente de la Fondation Res Publica ;
- Luc Ferry, philosophe, ancien ministre de la Jeunesse, de l'Éducation nationale et de la Recherche, auteur de Les sept écologies (Éditions de l'Observatoire, 2021) ;
- Jean-Michel Quatrepoint, journaliste économique, membre du Conseil scientifique de la Fondation Res Publica, auteur de Le choc des empires : États-Unis, Chine, Allemagne : qui dominera l’économie-monde ? (Le débat Gallimard, 2014) ;
- Louis Gallois, ancien dirigeant de la SNCF et d'Airbus, président de la Fabrique de l'industrie ;
- et Christophe Ramaux, économiste, maître de conférences à l'Université Paris, auteur de L'État social (Fayard, 2012).

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 28/10/2021

Lettre de Jean-Pierre Chevènement, fondateur et président d'honneur de la Fondation Res Publica, et de Marie-Françoise Bechtel, présidente de la Fondation

"Madame, Monsieur,

La Fondation Res Publica célèbre cette année le seizième anniversaire du décret lui reconnaissant l’utilité publique. La diffusion de ses travaux auprès des responsables politiques et économiques, des parlementaires et des journalistes, contribue à irriguer la réflexion collective, à rebours de la tendance actuelle à la radicalisation des positions et à la surenchère verbale. La Fondation Res Publica ambitionne par ailleurs de fournir aux décideurs publics des outils de réflexion indispensables à la maîtrise des mutations en cours et au renouvellement des schémas conceptuels dépassés. Alors que la France fait face à une conjonction de périls sans équivalent au cours des dernières décennies et que le modèle républicain se trouve à nouveau interpellé, ce travail d’analyse et de prospective apparait nécessaire pour nourrir des politiques ambitieuses et innovantes au service des intérêts fondamentaux de notre pays.

Abonnez-vous à la Newsletter

Facebook Twitter Rss

© Chevenement.fr 2015