Chevenement
Hommage à Daniel Cordier

Rédigé par Chevenement.fr le 21/11/2020 à 13:45 | Lu 824 fois

Daniel Cordier

Hommage de Jean-Pierre Chevènement

Avec Daniel Cordier disparait le dernier grand témoin de ce qu’était la résistance en France. Pour la décrire, rien ne vaut la lecture d’Alias Caracalla, où Daniel Cordier retrace sa vie comme secrétaire de Jean Moulin à Lyon, alors capitale de la résistance.

Daniel Cordier était mû par un pur patriotisme. Il a toujours défendu bec et ongles la mémoire du héros sans l’appui duquel de Gaulle n’eut pu obtenir, de nos alliés anglo-saxons, sa reconnaissance en 1943 comme chef incontestable de la résistance française.

Honneur à Daniel Cordier, ce jeune homme de cinq fois vingt ans et reconnaissance à son engagement héroïque de juin 1940. Sa figure restera comme l'une de celles qui permettent aux Français d’aujourd’hui de regarder leur histoire en face.


(2) Commentaires
1. Grégory BAUDOUIN le 21/11/2020 16:02
Moi qui vous suit depuis 1992, je vous remercie pour cet hommage à Daniel Cordier qui était Président d'Honneur du Cercle Jean Moulin que je préside. Il était une des deux rencontres majeures de ma vie (je vous laisse deviner la seconde). Il était aussi gentil, élégant et humble que son savoir était grand. Merci à vous . Salut et Fraternité.]url:http://http://cercle.jean.moulin.over-blog.com/2020/11/daniel-cordier-secretaire-de-jean-moulin-est-parti-rejoindre-son-patron.html
2. François, Omar MECHERI le 23/11/2020 12:19
Bravo et un grand Merci de mettre à l'honneur cet homme si loyal, en temps de guerre, où hélas, le pire pouvait arrivé .... A cet égard, j'invite vraiment à prendre aussi connaissance du seul livre écrit de la main de Jean Moulin : "Premier combat" aux éditions de Minuit, dont ses terribles témoignages livrés à sa soeur Laure Moulin !
Très cordialement
Mr Mécheri
Nouveau commentaire :

Abonnez-vous à la Newsletter

Facebook Twitter Rss

© Chevenement.fr 2015