Chevenement
Hommage à René-Victor Pilhes

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 12/02/2021 à 15:30 | Lu 726 fois

René-Victor Pilhes

Hommage de Jean-Pierre Chevènement

René-Victor Pilhes était un écrivain doté d’un talent, d’une puissance de création, d’une verve remarquables.

La Rhubarbe (Prix Médicis, 1965) l’avait rendu immédiatement célèbre. Le succès impressionnant de L’Imprécateur (Prix Fémina, 1974) témoignait de la prescience d’un auteur qui avait su deviner dès le mitan des années 1970 la montée d’un capitalisme sans frontières ni scrupules, essentiellement mû par l’avidité.

René-Victor Pilhes était mon ami. C’était aussi un homme pour qui l’engagement avait un sens. C’était un créateur, un homme profondément sensible, hanté de visions hélas souvent prémonitoires.

René-Victor Pilhes laisse derrière lui une œuvre romanesque considérable. Il était doté pour la souffrance mais s’est éteint doucement, il y a quelques jours, dans le calme refuge de sa famille.

J’assure sa femme et ses enfants de ma tendre sollicitude.


(1) Commentaires
1. François HAYE le 14/02/2021 08:27
Bonjour

Je n'ai lu que "L'Imprécateur" mais son écho résonne encore en moi.
Drole et prothétique a la fois, voilà deux qualités qu'on ne trouve guère associées (peut etre chez l'anglais Coe , sans la prescience ?).

Voilà un compagnon de route, que je ne connais que par cet écrit, qui disparait et dont je e souviens avec tendresse.
Je comprends l'émotion de Jean Pierre Chevènement.
Salut et fraternité
Nouveau commentaire :

Abonnez-vous à la Newsletter

Facebook Twitter Rss

© Chevenement.fr 2015